La crise touche tout le monde, même la Fondation de l’OMHM

Avec l’apparition de la pandémie et la fermeture des classes, les projets d’aide aux devoirs ont été, dans la majorité des cas, adaptés pour répondre aux directives gouvernementales.

Avec l’apparition de la pandémie et la fermeture des classes, les projets d’aide aux devoirs ont été, dans la majorité des cas, adaptés pour répondre aux directives gouvernementales.

En ce temps de pandémie, la Fondation de l’Office municipal d’habitation de Montréal est touchée de plein fouet par cette crise. L’année avait pourtant débuté en grand avec l’adoption d’une toute première planification stratégique. Ce plan sur 3 ans incluait de nouvelles stratégies pour diversifier les revenus, accroître la notoriété de la Fondation, augmenter l’aide aux organismes œuvrant en HLM ainsi que le nombre de jeunes qui recevaient une bourse de persévérance scolaire.

Les travaux allaient bon train avec la combinaison de nos deux événements-bénéfice en une toute nouvelle formule printanière, la mise en place d’une campagne majeure de sollicitation de 1,25 million de dollars sur 5 ans, la redéfinition de notre image de marque et la création d’un programme de bourses postsecondaire pour les jeunes en HLM.

Avec l’arrivée de la pandémie, la Fondation a dû reporter son spectacle-bénéfice à l’année prochaine, le défi caritatif de la Banque Scotia a été transformé en course virtuelle et la mise en place de la campagne majeure ainsi que tous les autres projets ont été suspendus.

La Fondation investit annuellement environ 125 000 $ pour encourager la persévérance scolaire de près de 350 jeunes qui vivent en HLM. Cette année cet argent a permis de financer 6 projets d’aide aux devoirs d’organismes qui œuvrent dans les HLM de Montréal et de remettre 60 bourses individuelles de persévérance scolaire dans 7 écoles secondaires montréalaises. Les bourses de 500 $ ont permis de soulager financièrement les familles des jeunes récipiendaires. Avec l’apparition de la pandémie, les projets d’aide aux devoirs ont été, dans la majorité des cas, adaptés pour répondre aux directives gouvernementales. Dans d’autres cas, les services se sont diversifiés pour accompagner les familles dans cette crise.

Malheureusement, la crise touche encore plus durement les familles les plus vulnérables et, plus particulièrement, les jeunes qui vivent en HLM en creusant davantage les inégalités sociales. La situation précaire de ces familles s’en trouve fragilisée et elles doivent composer avec le confinement, la fermeture des écoles, les enfants à la maison et les inquiétudes face à l’avenir. L’interruption de plusieurs services communautaires, en raison des mesures de distanciation sociale, augmente l’exclusion et le stress généré par cette nouvelle réalité.

Impact sur le cheminement scolaire

De plus, cette crise a un impact majeur sur le cheminement scolaire des jeunes que nous aidons, leur motivation et leur retour à l’école. Sans l’aide qu’ils recevaient, sans la mise en place des services pour septembre prochain, plusieurs d’entre eux risquent de se démotiver, d’échouer ou même de choisir le marché du travail.

Les jeunes que nous aidons rencontrent souvent un retard d’apprentissage ou de grandes difficultés scolaires. Cependant, l’aide que nous leur apportons contribue à combler leur retard, à améliorer leurs notes et à réussir leur année scolaire. Les bourses que nous remettons aident à soulager financièrement leur famille tout en valorisant la réussite de celles et ceux qui les reçoivent.

Investissements en péril

Avec le retour à l’école des enfants au primaire et la réouverture complète des écoles probablement en septembre, les dons font défaut pour poursuivre notre aide. L’investissement requis dès septembre s’élève à près de 125 000 $. Cet investissement est en péril faute d’avoir pu tenir nos activités de financement.

La Fondation est consciente que la situation est difficile pour tout le monde. Si c’est votre cas, soyez assuré que vous avez toute notre considération et nous espérons que les choses iront mieux pour vous d’ici peu.

Pour celles et ceux qui sont dans des conditions plus favorables et qui ont la chance d’avoir toujours un emploi, nous espérons que vous serez sensibles à tous ces jeunes qui ont besoin de votre aide pour réussir.

Votre appui est important

Votre appui peut se manifester par divers moyens pour nous aider à lutter contre le décrochage et à encourager la persévérance scolaire des jeunes en HLM en faisant un don maintenant.

  1. Vous pouvez faire un don mensuel par carte de crédit ou prélèvement bancaire. « Je donne maintenant »
  2. Vous pouvez faire un don unique « Je donne maintenant »
  3. Vous pouvez vous inscrire au Défi caritatif de la Banque Scotia et participer à la course virtuelle tout en collectant des dons pour la Fondation.

Votre engagement permettra de soulager financièrement les familles de nos jeunes boursiers et d’aider à la poursuite des projets d’aide aux devoirs. Aujourd’hui plus que jamais, il faut continuer d’encourager la persévérance scolaire des jeunes en HLM, de leur donner les moyens de réussir et d’appuyer ces familles qui en ont grand besoin.

Merci de votre générosité!